Elevation isolée de la Gamma-GT

Elevation isolée de la Gamma-GT

-----------------------------
Rédigé le 09/07/2019
Lecture du jour
-----------------------------


L'enzyme 

C'est une enzyme ubiquitaire, il existe une activté dans multiples organes: rein (surtout le tube contourné proximal), le foie, pancréas, la glande mammaire, les villosités intestinales et les vésicules séminales. L'activité est maximum dan sle rein et dans le pancréas.

L'activité de la γ-GT hépatique est beaucoup plus faible, cependant du fait du poids c'est le foie qui contient la plus grande quantité dans l'organisme de γ-GT et l'origine sérique est majoritairement d'origine hépatique.

C'est une glycoprotéine membranaire dont le role est le transport de certains acides aminés et le métabolisme du glutathion: processus de tétoxication. Elle catalyse la coupure des mélocules peptidiques contenant un groupement glutamyl. C'est la seule enzyme capable de cliver le glutathion et ses sulfo-conjugués. Elle joue un rôle dans le métabolismes de molécules endogènes et exogènes (xénobiotiques ou carcinogènes), certaines drogues anti mitotiques, hydrocarbures aromatiques et aflatoxines. Bioconversion des leucotriènes, des hpoxilines et des prostaglandines.



Cliquer sur l'image pour agrandir

2 localisations principales dans le foie

  • Cellules de l'épithélium biliaire, d'où l'élevation en cas de cholestase
  • Réticulum endoplasmique des hépatocytes, d'où l'élévation du taux par les inducteurs enzymatiques.

L'acvité sérique de la γ-GT augmente jusqu'à 50 ans puis décroit, elle est plus importante chez l'homme que chez la femme. L'activité diminue de 25% pendant la grossesse, augemnte de 7% en pério post ménopausique.

Facteurs qui semblent influencer:

  • ↗: l'IMC, la consommation d'alcool, la cholestérolémie, la glycémie, le tabagisme, la prise de contraceptifs oraux, la pression artérielle.
  • ↘: La consommation de  café et l'activité physique 

Causes d'élévations

Affectations hépato-biliaires non alcooliques

  • Augmentation γ-GT dans 85% des affections hépato-biliaires et dans quasiment toutes les maladies cholestatiques.
  • Si cholestase, l'augmentation isolée est exceptionnelle; les phophastases alcalines sont augmentées (seule case d'augmentation commune des 2 enzymes).

Médicaments

  • Inducteurs enzymatiques: presque toutes les classes médicamenteuses, surtout hypnotiques, anxiolytiques, antidépresseurs, anticonvulsivants, contraceptifs oestro-progestatifs oraux... 
  • Revérifier le reste du bilan hépatique: hépatite médicamenteuse.
  • Un test d'éviction peut parfois être réailsé.
  • En général l'augmentation est modérée ( 2 à 4N)

Affections organiques d'autre origine

  • Causes fréquentes: sydrome métabolique, dyslipidémne, diabète (surtout si complications vasculaires), obésité (IMC), hyperthrydoïdie
  • Toutes les pathologies concernant les organes riches en γ-GT: rein, pancréas, cerveau.

Alcool

  • L’augmentation de la γ-GT signe la chronicité de la consommation d’alcool(induction enzymatique transcriptionnel, augmentation d ela demie, rétrocontrôle positif lié à la baisse du glutathion intracellulaire et le passage sérique de la γ-GT.
  • La valeur absolue de la γ-GT n’est pas représentative de la quantitéd’OH consommée.
  • 60 % des buveurs excessifs ont une γ-GT élevée (sensibilité médiocre) mais la sensibilité passe à 85 % s’il y a une hépatopathie associée ; les valeurs de γ-GT sont alors plus élevées que celles du malade d’alcool à foie sain :
    • Induction enzymatique par l’éthanol si foie sain.
    • majorées par relargage de l’enzyme ou de fragments membranaires si foie lésé.

Pour mieux préciser le rôle de l’alcool :

  • Rechercher une macrocytose ; mais ni spécifique ni constante.
  • Signes classiques: hypertrophie parotidienne, maladie de dupuytren, HTA...
  • Test de sevrage : diminution de 50 % du taux après 8-10 jours de sevrage (demi-viebiologique de la γ-GT), ou normalisation à 2 mois.
  • La γ-GT est un excellent marqueur de surveillance du sevrage.

Signes d’alarmes

  • Cytolyse associée
  • Suspicion de cirrhose
    • Signes cliniques
    • TP <85%
    • Plaquettes <150 G/L
    • Bloc béta-gamma à l’EPP
    • Echographie hépatique: foie dysmorphique

 


Sources 

Elévation isolée de la gamma GT SNGFE Dr Jean Michel ROUILLON.

Conduite à tenir devant une augmentation isolée de l’activité sérique de la gamma-glutamyl transpeptidase, Valérie BOIGE, Catherine BUFFET Service des Maladies du Foie et de l’Appareil Digestif, Hôpital de Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre