Artériopathie périphérique - diagnostic

Artériopathie périphérique - diagnostic


Aucun examen d'imagerie

  • Grade A
  • Dose 0
  • Patient asymptomatique. Identification de l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) par examen clinique et/ou les mesures de l'index de pression systolique cheville/bras. Pas d'examen d'imagerie recommandé à ce niveau.

Echodoppler

  • Indiqué
  • Grade A
  • Dose 0
  • Patient symptomatique : claudication, ischémie critique l'échodoppler des artères des membres inférieurs est utile pour le diagnostic et la localisation anatomique du degré de sténose (niveau A). Le doppler peut être utile pour sélectionner les patients candidats à une procédure endovasculaire ou une procédure de traitement par pontage chirurgical (niveau B). Surveillance post-thérapeutique après angioplastie ou chirurgie.

Angioscanner

  • Examen spécialisé
  • Grade B
  • Dose II/III
  • Patient symptomatique : claudication, ischémie critique. L'angioscanner peut être envisagé pour le diagnostic et la localisation anatomique des sténoses chez les patients avec une AOMI et peut remplacer une angio-IRM en cas de contre-indication.

Angio-IRM

  • Examen spécialisé
  • Grade A
  • Dose 0
  • Patient symptomatique : claudication, ischémie critique. L'angio-IRM est utile pour le diagnostic et la localisation. Elle est à réaliser avec les techniques avec injection de gadolinium (niveau A). L'angio-IRM est utile pour sélectionner les patients candidats à des interventions endovasculaires (niveau A). L'angio-IRM des artères des membres inférieurs peut être envisagée pour sélectionner les patients avec une artérite des membres inférieurs (AMI) candidats à un pontage chirurgical et sélectionner les sites chirurgicaux d'anastomoses (Niveau B). L'angio-IRM des extrémités peut être envisagée pour la surveillance des patients avec AMI après revascularisation (pontage chirurgical ou intervention endovasculaire) (Niveau B).

Angiographie

  • Examen spécialisé
  • Grade A
  • Dose II
  • Patient symptomatique : claudication, ischémie critique. L'angiographie numérisée avec soustraction est recommandée comme technique d'angiographie (niveau A). L'angiographie apporte des informations détaillées sur l'anatomie artérielle et est recommandée en cas de revascularisation envisagée (niveau B). Les décisions concernant l'utilité potentielle d'interventions thérapeutiques invasives (percutanées ou chirurgicales) chez les patients avec AMI devraient être portées après évaluation complète de l'anatomie du territoire affecté incluant l'imagerie de la lésion occlusive aussi bien que du réseau d'amont et d'aval par angiographie ou par combinaison de l'angiographie et de techniques vasculaires non invasives (Niveau B).

GRADE A : PREUVE SCIENTIFIQUE ÉTABLIE

Fondée sur des études de fort niveau de preuve (niveau de preuve 1) : essais comparatifs randomisés de forte puissance et sans biais majeur ou méta-analyse d'essais comparatifs randomisés, analyse de décision basée sur des études bien menées.

GRADE B : PRÉSOMPTION SCIENTIFIQUE

Fondée sur une présomption scientifique fournie par des études de niveau intermédiaire de preuve (niveau de preuve 2), comme des essais comparatifs randomisés de faible puissance, des études comparatives non randomisées bien menées, des études de cohorte.

GRADE C : FAIBLE NIVEAU DE PREUVE

Fondée sur des études de moindre niveau de preuve, comme des études cas-témoins (niveau de preuve 3), des études rétrospectives, des séries de cas, des études comparatives comportant des biais importants (niveau de preuve 4).

AE : ACCORD D'EXPERTS

En l'absence d'études, les recommandations sont fondées sur un accord entre experts du groupe de travail, après consultation du groupe de lecture. L'absence de gradation ne signifie pas que les recommandations ne sont pas pertinentes et utiles. Elle doit, en revanche, inciter à engager des études complémentaires.

Classe

Intervalle de dose efficace (mSv)

Exemple

0

0

Ultrasons, imagerie par résonance magnétique

I

<1

Radiographie pulmonaire, radiographie standard des membres

II

1 - 5

Urographie intraveineuse, radiographie standard du bassin, du rachis lombaire scintigraphie du squelette, tomodensitométrie du crâne et du cou.
TEP/TDM du cerveau avec un radiopharmaceutique 18F.

III

5 - 10

Tomodensitométrie du thorax ou de l’abdomen.
Scintigraphie myocardique.

IV

> 10

Certaines explorations en médecine nucléaire ou en TDM, certaines procédures en radiologie interventionnelle.
TEP/TDM du corps entier au FDG.


Source: Guide du bon usage des examens d'imagerie médicale http://gbu.radiologie.fr/