L’homéopathie déremboursée et les riches dîners de François de Rugy en l’hôtel de Lassay

L’homéopathie déremboursée et les riches dîners de François de Rugy en l’hôtel de Lassay

------------------------
Rédigé le 10/07/2019
Par jeanyvesnau
------------------------

Bonjour

Hasard ou fatalité ? Quand Agnès Buzyn, sur RTL, explique ce 10 juillet quand, comment et pourquoi les médicaments homéopathiques ne seront plus remboursé voilà, sur France Inter, que François Goullet de Rugy doit s’expliquer sur des dîners dont les factures seront réglées par les citoyens français. Et au risque de faire le jeu des extrêmes et des désabusés les médias s’en donnent à cœur joie.

 « En période de disette budgétaire, la dépense passe mal auprès de certains fonctionnaires de l’Assemblée, résume Le Monde. Le site d’information en ligne Mediapart révèle, mercredi 10 juillet, que François de Rugy a organisé entre octobre 2017 et juin 2018 au moins une dizaine de dîners dans les salons de l’hôtel de Lassay, lorsqu’il était président de l’Assemblée nationale, sans lien apparent avec ses fonctions.

Parmi les convives identifiés par Mediapart (Fabrice Arfi) figurent notamment des membres de sa famille et des amis de sa femme Séverine, journaliste à Gala.Interrogé par le site d’information, le célèbre éditorialiste Jean-Michel Aphatie, invité par l’intermédiaire de sa femme, une proche de Mme de Rugy, raconte : « J’ai hésité à y aller parce que si le déjeuner est un espace de travail, le dîner est un espace ambigu. (…) J’ai vite compris que cela n’avait pas beaucoup de sens d’être là pour moi. Ce n’est pas un dîner de travail. Et si c’était à refaire, non, je ne le referais pas. » (sic)

Défendre sa femme

Sur France Inter, celui qui est devenu ministre, d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire a qualifié l’article de Mediapart de « grotesque » et « pamphlétaire » : « La réalité, c’est que, élu président de l’Assemblée nationale, j’ai mis un peu d’ordre dans la gestion de certains budgets. J’ai réduit la retraite des députés, supprimé les avantages des anciens présidents de l’Assemblée… » Et d’ajouter :

« J’assume que ma femme ait pu participer, je défendrai ma femme. Nous n’avons rien à nous reprocher (…). [Quant aux invités], ce ne sont pas des amis, certains nous les connaissions, d’autre pas (…), c’est ça le propre d’avoir des relations de travail. » A Mediapart, François Goullet de Rugy avait assuré qu’il s’agissait de « dîners informels liés à l’exercice de [ses] fonctions avec des personnalités issues de la société civile », pour « répondre à l’exigence de représentation liée à [sa] fonction ».

Saint-Valentin et déjeuner de mariage

Mais ce n’est pas tout. Selon d’autres éléments (également recueillis par Mediapart),  les moyens de l’Assemblée nationale auraient également été utilisés pour organiser le dîner de Saint-Valentin du couple en 2018. « Le service de restauration de l’hôtel de Lassay a eu la délicate attention, sans qu’aucune demande préalable ne leur soit faite, de décorer la table de François de Rugy et son épouse », a justifié l’entourage du ministre au site d’information.

L’ancien président de l’Assemblée nationale avait déjà été épinglé par la presse en juillet 2018, pour avoir notamment organisé le déjeuner de son mariage à l’hôtel de Lassay, le 17 décembre 2017. Il avait alors affirmé avoir remboursé une partie importante des frais engagés par l’Assemblée nationale.

Sur RTL, Agnès Buzyn explique qu’une grande partie des médicaments homéopathiques ne sont pas remboursés.

« Ces médicaments coûtent très peu chers. Nous avons fait des calculs, quand on regarde les 1% des Français qui consomment le plus l’homéopathie, des très gros consommateurs, ils sont remboursés au plus fort de 25 euros par mois, c’est-à-dire de 2 euros par mois. »
« Cela ne peut pas grever le budget des Français car cela coûte très peu cher. Je pense que cela ne créera pas de la médecine à deux vitesses pour ceux qui souhaitent vraiment continuer à en consommer. Sachant que beaucoup de médicaments homéopathiques aujourd’hui sont consommés sans jamais avoir été remboursés. » 

Hasard médiatique ou fatalité politique ? Prendre le risque, en rapportant tout ceci, de faire le jeu des extrémistes ?

A demain @jynau