Tomber trois fois.

Tomber trois fois.

------------------------
Rédigé le 09/03/2019
Par Baptiste Beaulieu
------------------------

Coucou,

je déménage et tombe sur cette lettre de refus éditorial datée de Juin 2010 :

Cela me perturbe (en bien), car j’en recevais beaucoup, des lettres de refus, à l’époque.

Et je ne me suis pas découragé. Jamais.

L’échec est vu très négativement en Europe. C’est loin d’être partout le cas (aux USA, par exemple).

Depuis 2010, j’ai publié des romans, traduits un peu partout dans le monde, des nouvelles, un roman graphique, j’ai eu la chance de publier des textes engagés dans l’Obs, Têtu, le Huffington Post, le 1 Hebdo, Causette… J’ai ma petite chronique tous les lundis sur France Inter où j’ai la joie et l’honneur de porter vos voix.

Ce que je veux dire, c’est qu’on peut y arriver sans écraser personne. Sans évincer personne.

Ne vous découragez jamais. Ne lâchez rien. Croyez en vous.

Et surtout : soyez gentils. On peut y arriver en étant gentils. On peut.

PS : mon dernier roman fait partie des 5 finalistes du très beau prix Psychologies, aux cotés de Franck Bouysse et Anne-Marie Garat. Je suis heureux.

PS 2 : petit édit, on peut y arriver, mais à condition de se ronger les ongles tout le temps.

PS 3 (oui, j’aime les post-scripti) : j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer…

Immense joie de voir un de mes romans bientôt adapté sur scène, dans un grand théâtre parisien, avec un jeune acteur formidable…