Commentaire sur la ligne éditoriale du Dragi Webdo

Rédigé le 23/08/2022
Dr Agibus

Bonjour !

Il y a quelques temps, nous avons débattu sur les réseaux de la place des recommandations dont les auteurs sont potentiellement sous l’influence de l’industrie pharmaceutique au vu des conflits d’intérêt déclarés. Certains étaient partisans de ne pas tenir compte de ces recommandations et de ne pas les diffuser compte tenu d’une part des liens d’intérêt qui nuisent à l’intégrité scientifique nécessaire à l’établissement de recommandations basées sur les preuves, et d’autre part du faible niveau de preuve de nombreuses recommandations, souvent des accords professionnels.

Nous sommes d’accord le faible niveau de preuve de ces recommandations, mais nous avons plusieurs motivations pour aborder ces recommandations dans les Dragi Webdos.

Premièrement, dans le cadre de la formation continue en médecine, nous souhaitons que le blog soit un facilitateur d’apprentissages. Il est nécessaire de se former continuellement et malheureusement, un accès aux nombreuses connaissances évolutives passe par la lecture d’articles de synthèse comme des recommandations.En l’absence connaissances sur une pathologie, un médecin compétent pourra avoir recours à un professionnel spécialisé qui appliquera (ou pas) les recommandations émises par son collège professionnel. Nous pensons qu’il est préférable d’avoir connaissance des éléments, même débattus, pour que les généralistes puissent juger de l’acceptabilité et de la faisabilité des recommandations de spécialité et les adapter au besoin à leur pratique. Les éléments présents dans les recommandations peuvent permettre de progresser dans la démarche de prise en charge des patients de façon adapté aux soins primaires pour éviter une prise en charge de 2ème ligne qui serait moins adaptée. Le généraliste pourra ensuite approfondir ses connaissances sur le sujet avant de revoir le patient et organiser des soins fondés sur les preuves si c’est de son ressort.

Deuxièmement, le fait de parler de toutes les recommandations permet en effet de les critiquer et d’avoir une approche réflexive pour développer une conduite à tenir adaptée en médecine générale. Ainsi, lorsque des recommandations paraissent ne pas être en accord avec des articles de référence récents, notamment cités à d’autres endroits sur le blog, nous vous en informons et réorientons vers ces articles. Cependant, nous ne pouvons être, nous non plus, à jour de l’ensemble des connaissances biomédicales et n’utiliseront pas d’argument d’autorité pour déclarer que certaines données ne sont pas à jour. Si nous n’avons pas connaissance d’articles précis auxquels faire référence pour critiquer une recommandation, nous ne pourrons donc que la décrire sans commenter en profondeur. C’est pourquoi nous remercions et encourageons chaque lecteur (et vous être nombreux maintenant !), à commenter et apporter sa contribution. Les billets sont rapidement mis à jour avec des modifications visibles pour prendre en compte les commentaires et améliorations suggérées (souvent dans les 48h suivant la publication du billet parce que vous êtes très réactifs !).

Ainsi, nous continuerons à publier et critiquer les recommandations pour favoriser une prise en charge scientifique des patients en soins primaire, avec votre aide si des éléments nous ont échappés. 

A la semaine prochaine pour la reprise des Dragi Webdos!

 @Dr_Agibus